Claire-Lise Backes SaKaNaNa

Claire-Lise Backes, la lumineuse

« Tout me stimule et porte ma créativité : la verdure si présente au Luxembourg, le gazouillis des oiseaux, les feuilles qui craquent sous les pas… » Ainsi s’exprime Claire-Lise Backes. La créatrice de SaKaNaNa nous a ouvert ses portes afin de nous parler de ce qui motive et guide son expression artistique.

Claire-Lise, pouvez-vous nous parler de votre parcours

Afin de m’aider à retrouver la santé, mon mari m’a proposé de peindre. Les débuts ne furent pas évidents, j’ai commencé en m’attaquant à toutes les portes de notre maison (rires) et petit à petit un processus de création s’est mis en place qui, plus le temps passait, plus me donnait une satisfaction et un bonheur extraordinaire. La certitude d’être à ma place, comme alignée. De « maman bug », le gentil surnom que mes enfants m’avaient donné pendant la sévère dépression qui m’a frappée, je suis passée au statut d’artiste comblée. Une nouvelle personnalité, une nouvelle vie. C’est une véritable résurrection dont je savoure les bienfaits chaque jour.

Quelles sont vos sources d’inspirations ?

La nature qui m’entoure et ce que je ressens dans mon cœur ! Mes tableaux reflètent la bonne humeur, la joie de vivre, les énergies positives de l’univers. J’ai véritablement ressenti un tsunami de gratitude et de bienfaits en constatant que je pouvais soudainement utiliser une telle palette de couleurs pour exprimer des émotions que j’ignorais posséder. Lorsque je peins, les formes arrivent naturellement, comme par miracle. Ma main est comme guidée, comme si je façonnais de l’énergie pure. Mon mari n’a eu de cesse de m’encourager, je lui dois tout.

Parlez-nous de vos fameux SaKaNaNa, bien connus au Grand-Duché et à l’international, semble-t-il.

Mes tableaux dégagent une telle énergie que je trouvais dommage qu’ils restent enfermés dans une pièce. Mais comment faire pour faire descendre les peintures dans la rue et permettre ainsi au plus de personnes possibles d’en profiter ? En peignant directement sur des sacs en cuir d’excellente qualité, fabriqués en Italie (le cuir Vegan est aussi possible). Le Walking Paintings’Concept est né ainsi (sourires). Et la première fois que j’en ai réalisé un, lors d’une exposition de tableaux, une touriste allemande est entrée dans la galerie et, conquise par cette idée et cette audace, a insisté pour acheter le sac. Cela a marqué le début de l’aventure ! Chaque sac devient une pièce unique de par le mini-tableau que je peins dessus avec amour ; il existe pour l’instant une soixantaine de thèmes picturaux différents et emblématiques, tels la Gëlle Fra ou la Grande-Duchesse Charlotte pour l’identité luxembourgeoise, mais aussi des golfeuses, des skieuses, des anglaises, des tyroliennes… etc.

Etes-vous heureuse de ce partenariat avec le Wortshop du Luxemburger Wort?

Oui absolument ! On pourra y trouver des SaKaNaNa mais aussi des foulards fabriqués en Inde et reprenant certains de mes dessins. Des verres à vin, à cognac et à champagne peints à la main, ainsi que de petits tableaux de 10/10 cm ou 5/7 cm, pièces uniques, seront également disponibles au Wortshop.