Zenia Dutta Roy, fondatrice Les Sûtras

Les Sûtras, des fils qui lient et relient

A l’heure où nombreux sont ceux qui s’épanouissent - ou désirent le faire -, en donnant libre court à leur passion artistique, il est intéressant de s’inspirer du joli parcours de Zenia et de la beauté du travail artisanal qu’elle propose.

Zenia, pouvez-vous nous expliquer votre art, vos créations et comment cela est né ?

Bien que je sois titulaire d'un master en commerce international et que je travaille dans le monde de la logistique depuis plus de 10 ans, j'ai toujours été inspirée par les beaux tissus, les dessins et la créativité en général. Chaque pièce que nous portons dit beaucoup de ce que nous sommes, je pense donc qu'il est très important de choisir nos vêtements de manière à refléter notre personnalité et pourquoi pas même, nos pensées ainsi que nos idées. C'est en gardant cela à l'esprit que j'ai fondé Les Sûtras.


A l’époque où je caressais ce projet, j'ai découvert par hasard des ouvrières qualifiées qui créaient de belles pièces et j'ai eu l’intuition qu’il fallait porter/dévoiler leur art au monde.
 De fait, Les Sûtras est une entreprise fondée au Luxembourg, qui associe des créations délicates à un savoir-faire artisanal. Chacun de nos produits est unique, fabriqué avec passion et attention. L'aspect le plus intéressant de notre concept de travail est que nous pouvons personnaliser chaque article selon les idées, les dessins et les exigences de nos clients.
 En outre, la responsabilité sociale a toujours été une valeur fondamentale chez Les Sûtras. Nous collaborons et encourageons principalement les femmes entrepreneurs. Nous partageons également une partie de nos bénéfices pour financer en Inde, l'éducation d’enfants ayant des besoins particuliers.

Depuis combien de temps vivez-vous au Luxembourg, quelle est votre impression du pays ? Est-ce une source d'inspiration ?

Je vis au Luxembourg depuis 12 ans et je m’y sens véritablement chez moi. A mon arrivée, j’ai eu la chance de bénéficier d'un immense soutien de la part des membres de ma communauté. De plus, la population a réagi très positivement à mon projet d’entreprise. L’un des angles intéressant du pays réside dans le fait que les gens sont authentiques. J’apprécie également la sécurité, la beauté et la tranquillité de cet endroit, sensations propices à la création.


Du reste, la chaleur et le caractère inclusif de ce lieu m'ont entrainé à l'apprentissage du luxembourgeois et je suis maintenant citoyenne luxembourgeoise !

Comment a débuté votre partenariat avec le Wortshop ?

A la suite d’une rencontre avec l’une des personnes en charge du Wortshop, se sont initiées des réflexions de collaboration. C’est une expérience merveilleuse de travailler avec et pour la boutique du Wort et j'espère que nous pourrons continuer à collaborer longtemps ensemble.

Précédent

Villeroy & Boch, toujours en majesté

Villeroy & Boch, toujours en majesté

Suivant

Claire-Lise Backes, la lumineuse

Claire-Lise Backes, la lumineuse